Sur l'auteur

 

 

Serguei Alexandrovich Gorbenko   

(Notice biographique)


Serguei Alexandrovich Gorbenko, né le 15 avril 1965 dans le ville Vysokiy  (de la région de Kharkov). En 1988 il a terminé la faculté de médecine de l’Institut médical stomatologique de Poltava, a fait le service militaire à terme en 1988-1989. Après l’armée en 1989 -1990 - Diplôme d' Etudes supérieures de Sciences de chirurgie d'enfants  et traumatologie (Enfants Malades) sur la base de l’hôpital clinique municipal pédiatrique de Poltava.

En 1990-1991 – médecin - orthopédiste- traumatologiste dans policlinique pédiatrique et dans l`hopital pour enfants à Poltava.

En 1991 à 1998 – professeur de l’Institut  médical stomatologique de Poltava ( plus tard UMSA –  Académie médical stomatologique de l’Ukraine). 

En 1992 – le stage de la reconstitution faciale anhtropologique par la méthode de M.M. Guerassimov au laboratoire anthropologique de la reconstitution faciale de l’Institut  de l’Ethnographie et Anthropologie de l’Académie des Sciences de Russie de M.M. Miklucho-Maklai (Moscou , Russie) sous la direction du chef du laboratoire PhD. G.V. Lébédinskaya. En 1994 – le voyage d’affaire scientifique à Göttingen – la prise de connaissance de travail  de l’Institut et Musée de l’Anthropologie de  Georges-Auguste  Université de Göttingen. (Allemagne).

De 1991 à 1997 - fait ses études  à l’ Ivan Franko Université nationale de Lviv, à faculté d'histoire, spécialisation : Histoire mondiale.

De  1994 à 1996 – il se préparait à la soutenance de la thèse de doctorat à l’Université médicale stomatologique de l’Ukraine. La première spécialité : « Physiologie normale » (14.03.03), la seconde –«Anatomie normale»  (14.03.01).

Il soutient en 1996  un doctorat d'état en science de médecine d’après sa monographie «Jaroslav Osmomysl - reconstruction anthropologique et historique» à l’Université nationale médicale de Kharkov en la spécialité “ Anatomie normale” (14.03.01). En 1997 il obtenait le grade scientifique de PhD (en médecine). 

Après la soutenance de la thèse il occupait le poste de l’assistant du département de la chirurgie opérative et anatomie topographique de l’Université médicale stomatologique de l’Ukraine. La direction de ce département avait le projet d’ouvrir le Laboratoire de la reconstitution faciale anthropologique  jusqu’en 1998.

Comme ce laboratoire n’a pas été certifié, en 1998 il a déménagé à Lvov, où on a proposé d’ouvrir le Laboratoire de la reconstitution faciale anthropologique  au musée de l’Histoire de la religion de Lvov.

Il a occupé le poste du chef du département historique et anthropologique de ce musée.

En 1999 à l’initiative du directeur du musée de l’Histoire de la religion de Lvov V.V. Gayuk encore une tentative a été prise d’ouvrir comme filiale du musée l’Institut et musée de la reconstitution faciale anthropologique en Ukraine. S.A. Gorbenko a été nommé le directeur de cette filiale. Сette décision a été coordonnée avec la direction des musées importants de Lvov  et Direction de la culture et l’administration régionale publique de la région de Lvov - (président R.M. Loubkivskiy) qui devait certifier  la nouvelle institution comme département du Ministère de la culture de l’Ukraine. A partir de 2000 après établissement des contacts avec les institutions culturelles, histroriques et anthropologiques on avait le projet d’organiser le programme scientifique bilatérale et collaboration entre l’Institut d’Anthropologie au sein du Musée de l’histoire de la réligion de Lvov et institutions culturelles et scientifiques de la France. (Laboratoire d'Anthropologie Anatomique et de Paléopathologie (Lyon) (http://anthropologie-et-paleopathologie.univ-lyon1.fr 20d'accueil.htm); Musée de l’Homme  (Paris) ; Centre d’Etudes Médiévales  de Champagne-Ardenne.

En 2000-2003 en mission d’affaire scientifique de l’Institut et Musée d’Anthropologie  au sein du Musée de l’histoire de la religion en France dans laquelle se réalisait la partie du programme d’auteur de S.A. Gorbenko «Galerie des portraits de chevaliers du Moyen Age» : éxecution sur la commande des mairies de villes Saint-Julien-les-Villas, Troyes (Champagne-Ardennes) et Cléry Saint-André (Loire) de reconstructions faciales craniennes des personnages historiques de l’époque française médievale : Saint Bernard de Clairvaux et roi de la France Louis XI. Ce travail (identification de l’enterrement dans la basilique Notre-Dame de Cléry et reconstruction faciale de Louis XI) dure jusqu’à présent, actuellement en Ukraine.

Ni Laboratoire de la reconstitution faciale anthropologique  à Poltava ni Institut et Musée de la reconstitution faciale anthropologique  à Lvov n’ont pas été certifiés au niveau de l’Etat en Ukraine. Les tentatives de S.A. Gorbenko s’adresser aux autorités publiques supérieures en Ukraine en 2004-2006 avec le but d’obtenir le statut d’Etat du Laboratoire de reconstruction faciale anthropologique n’ont pas abouti aux résultats positifs.

De 2003 jusqu’à présent S.A. Gorbenko continue son travail en rédigeant les résultats de la recherche historique antropologique à Clery Saint-André en qualité d’un particulier qui n’appartient pas aux institutions officielles scientifiques de l’Ukraine. Pour cette période il a éxecuté trois reconstructions faciale à partir des crânes de personnages historiques de Cléry. D’après le thème de cette recherche il a écrit 7 articles, 4 monographies dont on a publié 6 articles : trois en France, trois en Ukraine.

 

Projets – programmes de recherche  scientifique du Laboratoire de reconstruction faciale en Ukraine qui ont été proposés par S.A. Gorbenko durant ses tentatives d’obtenir la certification d’Etat du Laboratoire ou Institut de reconstruction faciale anthropologique en Ukraine :

 


1) « La population ancienne de l’Europe de l’Est » – d’après les  portraits-reconstructions des personnes de cultures archéologiques différentes qui vivaient sur le territoire de l’Ukraine aux époques historiques différentes. (1994-1996);

2) « Rurikovich-Arpadids-Piast» - recherche historique anthropologique et craniologique à partir des  ossements, portraits artistiques et autres images ( qui sont à la disposition des archéologues et musées) de répresentants  de ces dynasties liées par le lien génétique et la création de la galerie de portraits de dynasties de suzerains de Russie – Rurikovichs, de suzerains de Hongrie – Arpadids et de suzerains de Pologne – Piasts. (formation de la banque de données) (1997-1999) ;

3) « Les chevaliers du Moyen âge» – les portraits de chevaliers du moyen âge réalisés à partir des crânes qui se sont conservés dans les collections de musées, comme par exemple le crâne de  F. Guerburt – chevalier polonais de XVI siècle de la collection de la galerie d’art de Lvov (1999-2001). Le dernier projet était le plus perspectif, parce qu’il donnait la possibilité d’utiliser pendant la formation de l’exposition l’information de critiques de musées – portraits, sculptures, y compris de descendants de lignées anciennes, ainsi que les données de héraldique, généalogie, les affaires personnelles, armes, maquettes et représentations de chateaux patrimonials. C’est ce projet qui a été proposé par son auteur à la direction du Centre de recherche  du Moyen âge en France dans la ville Troyes. En réponse la partie française a proposé un contre- projet – les travaux sur les portraits de figures historiques à partir des crânes des personnages historiques qui se sont conservés en France.

 

Les projets réalisés :

 

En travaillant par la méthode  M.M. Guérassimov-Lébédinskaya de 1992 à 2009 S.A. Gorbenko a créé 20 reconstructions faciale dont 15 sont reconstructions-sculptures. Les masques-copies de crânes uniques de personnages historiques ont été pris : Saint Bernard Clervaux, roi Louis XI , Jean Bastarde d’Orléans, compte de Dunois et des autres personnages historiques. Les restaurations compliquées de 5 crânes ont été realisées (du duc Jaroslav Osmomysl, de la personne de la culture Culture des vases à entonnoir  (eng.- Funnel Beaker culture) II millénaire avant J.C., «ancien habitant de la Rus' de Kiev du territoire de ville moderne de Poltava », crâne de Saint Bernard,  crâne  de roi  Louis XI, crâne de la princesse de Galitch). 

35 ouvrages scientifiques ont  été publiés dont une monographie.

 

 

Les exposés aux conférences scientifiques :

 

1. Ternopil, 1996 : I congès international d’anthropologie intégrative, 25-29 septembre 1995.

2. Vinnitsiya, 1997 : symposium international d’anthropologie intégrative, 5-9 mai 1997.

3. Galytch, 1998 : conférence internationale à l’occasion de l’anniversaire consacrée à 1100 –ième anniversaire de la ville Galytch «Galytch et la région de Galytch dans le processus d’Etat en Urkaine», Ivano-Frankivsk- Galytch 18-20 septembre 1998.

4. Lviv, 1998 „Międzynarodowa Naukowa Konferenja “ Ostatnie 10 lat badań sztuki nad zabytkami Ukrainy, Bialorusi I Litwy” - Lwów, 1998”.

5. Troyes, 2000. “5e Mois Médiéval – L’Hydraulique cistercienne, - Le vrai visage de  Bernard de Clairvaux”.

6. Lviv, 2003 « Histoire des religions en Ukraine » : XIII conférence internationale scientifique ( Lviv, 20-22 mai 2003). 

Les expositions des travaux – reconstructions plastiques anthropologiques réalisées :

 

En 1998 pendant la conférence internationale de Galytch consacrée à 1100-ième anniversaire de la ville Galytch les travaux de S.A. Gorbenko – les reconstructions antropologiques, y compris le portrait du duc de Galytch Jaroslav Osmomysl (+1187) - ont été exposés pour les invités de la conférence.

En 2000 encore deux expositions de travaux de S.A. Gorbenko ont été réalisées en février 2000 à Lvov et en mai-juin à Troyes (Aube, Champagne Ardenne, France).